Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Au fait,

Recherche

Blog équitable


maxhavelaar_06a.jpg Aucun bobo n'est oublié


BIO.jpg100% BIO & sans OGM 


nucleairesmall3.jpg Bougies équitables ici !   

 
 

Archives

28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 23:35

Que se passe-t-il dans la bobosphère ?

Le vieux Bobo Chevènement tacle méchamment le doyen Jospin dans son Blog,

et la grande parade des éléphants se casse la gueule...

Il refuse de manger son chapeau en lui indiquant « Que celui-ci (Jospin) ait mis comme condition de sa participation le fait de ne pas s'y trouver avec moi, témoigne d'une fixation malheureuse de sa part et d'une incapacité persistante à analyser les causes de son échec. Le fait que seulement 11% des ouvriers aient voté pour lui le 21 avril 2002 devrait le faire réfléchir davantage.

Qu'on le veuille ou non, la gauche plurielle (1997-2002) appartient à l'Histoire et non à la comédie de boulevard ou au spectacle de grand guignol. » …/…

« La seule priorité est aujourd'hui de faire élire Ségolène Royal. Après, on verra.»

Avec un tel projet et une telle équipe, si tu y arrives, Chapeau !

http://www.chevenement.fr/Mon-chapeau-sur-ma-tete-!_a240.html

Repost 0
Published by Pidji - dans bobosphere
commenter cet article
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 22:06



 

Regardez notre futur premier ministre, il est pas beau ?

Personnellement je ne m’en lasse pas, c’est ENORME.

A se passer en boucle les jours de blues !

Repost 0
Published by Pidji - dans bobosphere
commenter cet article
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 11:42

 

On se souvient du reportage de l'émission Capital sur M6 :

Georges FRÊCHE, président socialiste de la région Languedoc-Roussillon , ne pose pas son auguste postérieur n'importe où.

Dans son palais, les nouveaux WC design en " Inox brossé " dessinés par Philippe Starck n'ont rien des feuillées pour légionnaires romains : " Lavabo à 1 591 Euros, robinet à 687 Euros, porte-savon et porte-verre à 474 Euros, dérouleur de papier Hygiénique à 165 Euros, poubelle à 133 Euros, miroir à 849 Euros, et , last but not the least, " The balayette WC Starck Duravit " à 133 Euros.

C'est que ça coute cher tout ça !

Et oui, c'est que ça coute de se faire construire des palais de marbre et d'envoyer ses amis faire le tour du monde aux frais du contribuable. La seule région du Roi Georges (Frêche) entretient à grand frais 15 Maisons de région à travers le monde :

Barcelone, Berlin, Bruxelles, Londres, Madrid, Milan, Moscou, New Delhi, Shangaï, Chengdu, Tokyo, Hanoï, Buenos Aires, New-York, Sao Paulo. 
Et puis c'est bientôt le festival de Cannes et c'est pas donné les suites dans les palaces sur la côte. Au fait, ils viennent les Huchon, cette année ?

 

 

Allez soyez sympas, donnez vos sous !

 

 

 

Repost 0
Published by Pidji - dans bobosphere
commenter cet article
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 10:53

Bobo ou bourgeois-bohème

 

C'est David Brooks (journaliste au Wall Street Journal) qui le premier a croqué le portrait du bobo dans le best-seller Bobos in Paradise paru en 2000. Il se revendiquait lui-même faisant partie de la communauté bobo américaine.

 

 

Tout le monde connaissait le bourgeois. A choisir notre bobo ne s'est pas trompé, CSP+ ou "bien né", il a adopté le côté "confort financier" du bourgeois en laissant de côté son côté conventionnel.
 
Là où ça se complique, c'est quand ce même demi-bourgeois se revendique bohême. En bref, le bohème, du 19ème siècle (Gustave Flaubert) à nos jours, (en passant par le mouvement hippies des années 60 et nos soixante-huitards Français) sera forcément non conventionnel.
Pour lui :
La nuit est branchée, le jour conventionnel.
Les escrocs branchés, la police conventionnelle.
L'internationale branchée, la Marseillaise conventionnelle.
Le désordre est branché, l'ordre conventionnel.
Les questions sont branchées, les réponses conventionnelles.
Etc…
 
Sachant cela, vous aurez compris que notre bobo sera forcement de gauche (socialiste-écolo), donneur de leçon (parlant "du pauvre" comme personne) mais aussi un individualiste forcené qui aime son "petit" confort et se faire plaisir.  
Pour résumer :
 
confort financier + confort moral du vote de gauche = bobo
 
Frédéric Beigbeder (bobo parmi les bobos) nous explique très bien dans "L'égoïste romantique", pourquoi ce cocktail détonnant est difficile à assumer :
"On croit que le "bobo" cumule les avantages du confort bourgeois et du look bohème alors qu'il additionne deux résignations; la honte d'être riche s'ajoutant au ridicule de la révolte" 
Pour connaître plus en détail les différentes catégories de bobo vous pouvez aller faire un tour ici :
Extraits :
Il est clair qu’en s’exportant sur le vieux continent, le bobo a perdu de sa superbe et de sa spontanéité. Aussi pétri de culture bobo qu’il puisse être, le bobo parisien, installé de préférence à l’Est de Paris et habitué de la Bastille, Oberkampf ou du Canal Saint-Martin, n’en reste pas moins français dans son rapport non assumé à l’argent : celui-là "claque du fric" certes, "mais toujours en douce !" Bien souvent, il n’est même qu’un "bobopot", un bobo potentiel qui n’a de bobo que l’aspiration bohème, le look bourgeois-bohème et le côté "politbobo" (entendez le bobo politisé, écolo et/ou socialo)... sans forcément sombrer dans l’IP, l’intello précaire, mais encore loin de son modèle le "bobac", comprenez le bobo accompli avec portefeuille bien garni !  
Repost 0
Published by Pidji - dans bobosphere
commenter cet article